•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Collations des grades 2020  : Imane Elmellouki veut voir plus de femmes en sciences

La croisée

Avec François Joly

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Collations des grades 2020  : Imane Elmellouki veut voir plus de femmes en sciences

Rattrapage du jeudi 25 juin 2020
Imane Elmellouki

Imane Elmellouki encourage les jeunes filles à poursuivre leurs études en sciences.

Photo : Imane Elmellouki

Imane Elmellouki parle avec autant d'enthousiasme de ses recherches sur les mitochondries que de son engagement pour aider les jeunes à s'adapter à la vie universitaire.

La jeune femme vient de compléter un baccalauréat en sciences au Campus Saint-Jean de l'Université de l'Alberta et hésite maintenant entre poursuivre ses études en pharmacologie ou un parcours en recherche.

Née au Maroc, elle a immigré au Québec avant de déménager à Edmonton en 12e année.

Durant son parcours au Campus Saint-Jean, elle raconte avoir eu la grande chance de rencontrer une mentore, la professeure Hélène Lemieux, qui lui a fait découvrir le domaine de la recherche scientifique. Imane Elmellouki ne connaissait pas beaucoup de femmes qui travaillaient en recherche. Ce constat l'encourage à s'engager elle-même pour encourager entre autres les filles à s'intéresser à la science.

Elle est également active auprès d'organismes qui soutiennent les étudiants dans leur adaptation à la vie universitaire, ce qui peut être une source de stress et de confusion. Soutenir les jeunes étudiants devrait être une priorité selon elle puisqu'ils auront un rôle de leaders dans leur communauté dans quelques années.

De son côté, elle affirme avoir beaucoup aimé son passage au Campus Saint-Jean, qu'elle décrit comme un environnement très diversifié et inclusif. Elle envisage l'avenir avec beaucoup de confiance et souhaite redonner à sa communauté qui l'a guidée durant le début de son parcours universitaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi