•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La lutte contre le racisme en Alberta, vue par deux Franco-Albertains

La croisée

Avec François Joly

En semaine de 15 h 30 à 18 h

La lutte contre le racisme en Alberta, vue par deux Franco-Albertains

Rattrapage du mardi 2 juin 2020
Un montage d'une photo des deux hommes

Yic Camara, coodonnateur des services d'établissement dans les écoles pour Francophonie albertaine plurielle et Luketa M'Pindou, fondateur de l'Alliance Jeunesse-Famille de l'Alberta.

Photo : Radio-Canada/Courtoisie Luketa M'Pindou

Les manifestations aux États-Unis contre la violence policière ont trouvé écho en Alberta avec des rassemblements organisés en personne et en ligne. Deux Albertains engagés dans la lutte contre le racisme partagent leur expérience et leur point de vue comme quoi le racisme systémique est toujours bien présent au Canada et en Alberta.

Les relations avec la police et les communautés noires sont également un défi, atteste Luketa M'Pindou, fondateur de l'Alliance Jeunesse-Famille de l'Alberta Society, qui fait partie du comité qui conseille la police d'Edmonton sur les façons de rejoindre les communautés africaines depuis 2008.

Le profilage racial est encore une réalité vécue par certains Albertains. Défaire des préjugés et façons de faire bien ancrées depuis des décennies nécessite beaucoup de pression et d'insistance, affirme-t-il.

De son côté, Yic Camara, coordonnateur des services d'établissement dans les écoles pour Francophonie albertaine plurielle, demeure optimiste et croit que c'est le travail quotidien fait pour changer les mentalités, surtout auprès des jeunes, qui arrivera à améliorer la vie des Albertains noirs. Il s'implique lui-même au sein du comité chargé de conseiller le gouvernement provincial sur la lutte au racisme.

Tous deux croient par contre que le racisme systèmique se manifeste encore dans la difficulté de trouver un emploi qualifié, de faire reconnaître un diplôme ou des qualifications et de trouver un logement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi