•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une famille archive son histoire pour faire connaître le quotidien des Francos-Albertains

La croisée

Avec François Joly

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Une famille archive son histoire pour faire connaître le quotidien des Francos-Albertains

Rattrapage du jeudi 21 novembre 2019
Une femme, derrière son frère, avec ses bras noués autour de son cou

Sophie et Patrick Arès-Pilon

Photo : Radio-Canada / Adnan Mohamad

Sophie et Patrick Arès-Pilon partagent les beaux moments de l'histoire de leur grand-mère par le biais d'une présentation de leurs archives familiales ce samedi à la Société historique francophone de l'Alberta. Il s'agit d'une nouvelle façon d'honorer la mémoire de leur grand-mère qui partageait leur passion pour la préservation de l'histoire, ainsi que de permettre d'en apprendre plus sur des pans moins bien connus de l'histoire de la province.

Depuis la mort de leur grand-mère en 2010, le frère et la soeur ont découvert une vaste collection de films, de photos, de lettres et de documents conservés depuis des décennies.

Ces témoins du passé permettent entre autres de mettre en lumière la vie discrète de leur grand-mère, Anna Arès (née Courteau), explique Sophie Arès-Pilon.

On est en train d'archiver la vie [de couple] d'une femme. Et quand moi je regarde qu'est-ce qu'il y a dans la société comme histoire ou archives, généralement c'est du monde important. Généralement, [c'étaient] des hommes ou des femmes qui ont eu beaucoup de succès dans leur vie.

Anna était une femme simple, une mère de famille, une grand-mère et ça m'intéresse beaucoup de partager son histoire avec le monde.

Sophie Arès-Pilon
Le couple âgé pose pour une photo

Louis-Aimé Arès et Anna Arès (née Courteau)

Photo : Radio-Canada / Adnan Mohamad

Sophie Arès-Pilon affirme qu'en tant que femme et mère, ce projet lui tient particulièrement à coeur.

Je trouve que les femmes dans ce pays ont travaillé aussi fort que les hommes, mais je trouve qu'il y a juste tellement d'emphase sur les hommes dans notre histoire, explique-t-elle avec émotion.

Patrick Arès-Pilon explique que la famille a contacté une archiviste des Archives provinciales de l'Alberta pour les aider à préserver les documents familiaux.

Il y a vraiment un manque dans les archives provinciales, nationales de la vie de tous les jours.

Patrick Arès-Pilon

Les milliers de documents qui rappellent une histoire familiale souvent oubliée sont également très touchants pour Patrick Arès-Pilon.

La grande soeur derrière son jeune frère avec ses bras noués autour de son cou

Sophie et Patrick Arès-Pilon, devant la maison familiale. Cette photo fait partie des archives de la famille qui sont partagées avec la communauté franco-albertaine.

Photo : Radio-Canada / Adnan Mohamad

Je trouve que c'est important pour l'avenir de la société de savoir d'où on vient et ce qui s'est passé dans le passé. Je trouve que c'est vraiment riche de découvrir le passé [à travers] le présent et le futur.

Une présentation sur les archives de la famille Arès-Pilon sera faite lors de la foire provinciale sur le patrimoine franco-albertain de la Société historique francophone de l'Alberta, samedi 23 novembre à 9 h 30.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi