•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une année désastreuse pour les cultivateurs de canola

La croisée

Avec François Joly

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Une année désastreuse pour les cultivateurs de canola

Rattrapage du vendredi 15 novembre 2019
Un champ de canola est partiellement recouvert de neige sous un ciel nuageux

Un champ de canola recouvert de neige à Sexsmith en Alberta

Photo : La Presse canadienne / Greg Sears/HO

Les agriculteurs de canola albertains encaissent les coups durs cette année  : le blocage des importations par la Chine, ainsi que la neige et la pluie qui a empêché de nombreux agriculteurs de procéder aux récoltes.

François Côté, agriculteur de Donnelly, dans le nord-ouest de la province, n'a pas pu moissonner son canola en raison de la vingtaine de centimètres de neige tombés sur ses champs. Il s'agit d'environ 30 % de sa production agricole qu'il ne peut pas récolter.

Luc Lévesque, conseiller de la municipalité de Smoky River et agriculteur, se dit plus chanceux que plusieurs, mais il constate que la situation est catastrophique dans certaines municipalités. Il affirme que des efforts sont déjà déployés pour trouver de nouveaux marchés pour le canola canadien, mais il espère recevoir un coup de main de la part des gouvernements.

J'espère que les politiciens puissent nous aider à passer à travers tout ça et que la Chine puisse commencer à racheter notre canola. Entre temps, on ne va juste pas dépenser trop trop, puis on va manger du gruau un petit peu!

Luc Lévesque, agriculteur de la région de Smoky River

François Coté affirme pour sa part qu'il lui est de plus en plus difficile de joindre les deux bouts ces dernières années.

Les dépenses continuent à monter puis la marge [de profit] rapetisse chaque année, alors c'est difficile d'arriver.

François Côté, agriculteur de Donnelly

Le prix du canola a diminué sur les marchés depuis la fin des importations chinoises au Canada. La moitié du canola exporté (Nouvelle fenêtre) par le Canada est vendu en Chine. En 2018, cela représentait près de cinq millions de tonnes, ce qui correspond à une valeur de 2,7 milliards de dollars.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi