•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un an après le référendum, qu'est devenu l'héritage olympique de Calgary?

La croisée

Avec François Joly

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Un an après le référendum, qu'est devenu l'héritage olympique de Calgary?

Rattrapage du mercredi 13 novembre 2019
Un employé ratisse la neige devant les anneaux olympiques.

En 2018, les Calgariens ont voté contre la proposition de présenter la candidature de Calgary pour être la ville hôtesse des Jeux olympiques de 2026.

Photo : Associated Press / Charlie Riedel

Calgary pourrait être en voie de perdre son statut de ville de sport d'élite, s'inquiètent des acteurs du milieu du sport d'élite de la métropole albertaine.

Le 13 novembre 2018, les Calgariens rejetaient l'idée d'accueillir à nouveau les Jeux olympiques d'hiver en 2026.

L'état des installations héritées des Jeux olympique de 1988 se détériore. La tour de saut à ski devra être démolie, la piste de bobsleigh et l'Anneau olympique ont besoin de rénovations coûteuses. L'organisation des X Games en 2020 a été annulée après que la province a décidé de retirer son financement pour l'événement.

Selon Marcel Lacroix, gestionnaire des programmes de haut niveau à l'Anneau olympique et ancien entraîneur en patinage de vitesse, des investissements doivent être faits pour mettre les installations à jour et les garder sécuritaires. Si ce n'est pas fait prochainement, l'Alberta ne sera plus un endroit aussi attrayant pour les événements sportifs de haut niveau, croit-il.

D'autres faciltés en Europe, ou même en Chine présentement, vont être capables d'être aussi performantes que nous, donc on va perdre notre statut et les Coupes du monde vont être ailleurs

Marcel Lacroix

Pascal Richard, ancien athlète olympique et entraîneur en skeleton, se désole du manque de financement pour rénover la piste de bobsleigh qui ne peut maintenant plus être utilisée.

C'est désastreux pour ces athlètes-là, les familles puis tout ce qui est alentour de ça, ceux qui ont des emplois reliés à ça

Pascal Richard

Selon ces spécialistes, le Canada, qui a mis 35 ans à devenir une nation compétitive aux jeux d'hiver, pourrait redevenir un pays qui se contente de participer aux compétitions de haut niveau sans gagner de médailles, faute d'installations d'entraînement pour l'élite sportive.

L'homme devant des arbres

Pascal Richard, ancien athlète et maintenant entraîneur de skeleton

Photo : Radio-Canada / Jocelyn Boissonneault

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi