•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centres d’appui parental francophones de l'Alberta perdent leur financement

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Des centres d’appui parental francophones de l'Alberta perdent leur financement

Audio fil du mercredi 6 novembre 2019
L'agent communautaire Arsène Mwamba entouré d'enfants auxquels il lit une histoire à l'Institut Guy-Lacombe pour la famille, à la Cite francophone d'Edmonton

L'agent communautaire Arsène Mwamba entouré d'enfants auxquels il lit une histoire à l'Institut Guy-Lacombe pour la famille, à la Cite francophone d'Edmonton

Photo : Arsène Mwamba

Le ministre des Services à l'enfance arrête le financement de l'Institut Guy-Lacombe de la famille et le Centre d'appui parental de Calgary le 31 mars prochain. Cette décision survient alors que le ministère désire revoir ses programmes de financement.

Le ministère invite les centres à déposer une nouvelle demande de financement dans un nouveau programme qui sera créé cette semaine.

Si on enlève les services rendus directement au public, tout ce qui restera à l'Institut est la bibliothèque. Ça reflète une perte de 50 % à 75 % de notre financement

Mireille Péloquin, directrice générale de l'Institut Guy-Lacombe

Nous n'arrivons pas à combler la demande, ajoute Mireille Péloquin dont l'organisation a appris la nouvelle hier.

Elle souligne que ces centres permettent aux parents de faire des interventions précoces qui préviennent la détérioration de situations dans les familles à risque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi