Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

François Joly
La croisée
Audio fil du lundi 4 novembre 2019

Des boîtes de production francophones s'inquiètent des compressions budgétaires en Alberta

Publié le

Les comédiens et l'équipe technique
Jessica L'Heureux, lors du tournage de la série web Abigaelle et date coaching   Photo : Sébastien Guillier-Sahuqué

La réduction des avantages fiscaux prévus pour l'industrie audiovisuelle en Alberta inquiète de nombreux travailleurs, notamment certains travaillant dans des boîtes de production francophones.

Jessica L'Heureux, réalisatrice-productrice chez Far West Productions, croit que ces changements auront des répercussions majeures dans l'industrie et pourraient compliquer la réalisation de certains de la boîte de production, basée à Edmonton. Selon elle, même avec la contribution financière d'autres bailleurs de fonds, le financement obtenu ne sera pas suffisant pour couvrir tous les coûts d'une production.

Notre structure financière n'est pas solide maintenant avec ces changements [...] Si notre projet va de l'avant et si on reçoit le financement du Fonds des médias du Canada, je sais que je commence dans le rouge.

Jessica L'Heureux, réalisatrice-productrice chez Far West Productions

Elle souligne que le tournage de la série Abigaëlle a donné de l'emploi à une cinquantaine de personnes. En plus des retombées économiques, elle affirme que les films, ainsi que les séries télévisées et web produites par des Albertains en Alberta ont une grande importance culturelle.

Je pense que c'est comme ça qu'on soude une communauté. C'est en racontant nos histoires et en les faisant rayonner aussi à l'extérieur.

Jessica L'Heureux, réalisatrice-productrice chez Far West Productions

Jessica L'Heureux croit que son entreprise devra réévaluer son fonctionnement et peut-être se tourner davantage vers des coproductions.

Chargement en cours