Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

François Joly
La croisée
Audio fil du vendredi 18 octobre 2019

Le Franco  :  une indépendance qui pourrait ouvrir des portes

Publié le

L'homme avec un casque d'écoute sur la tête, en entrevue.
Louis Grenier, président du conseil d'administration du journal Le Franco, lors du congrès de la francophonie albertaine, à Calgary.   Photo : Radio-Canada / Julie Préjet

Le président du conseil d'administration du journal Le Franco, Louis Grenier, croit que l'hebdomadaire doit devenir indépendant pour assurer son avenir.

Depuis un an, le journal s'est doté d'un conseil d'administration indépendant et semblait en voie de devenir lui-même indépendant. Le conseil d'administration sortant de l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA) a cependant décidé de remettre cette décision à plus tard.

Louis Grenier affirme que le journal doit être indépendant pour éventuellement devenir un organisme à but non lucratif, ce qui lui permettrait d'avoir accès à de nouvelles sources de financement.

Il affirme qu'un différend existe encore concernant la dette du journal. Une fois un éventuel accord conclu avec l'ACFA pour rendre le journal indépendant, il reconnaît que le journal devra assumer des risques en volant de ses propres ailes.

Le cordon ombilical va être coupé. Donc, c'est une question pour nous de réellement travailler pour pouvoir trouver les moyens. [...] C'est une question aussi de pouvoir avancer vers la numérisation.

Louis Grenier, président du conseil d'administration du journal Le Franco

Le prochain conseil d'administration de l'ACFA devra se pencher sur le dossier après le Congrès de la francophonie albertaine.

Chargement en cours