Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

François Joly
La croisée
Audio fil du mercredi 11 septembre 2019

11 septembre, journée mondiale de la lutte au terrorisme

Publié le

Les tours jumelles du World Trade Center ont été frappées par deux avions le 11 septembre 2011.
Bilan de la lutte anti-terroriste 18 ans après les attentats du 11 septembre 2001.   Photo : AFP / Robert GIROUX

Le terrorisme a pris de nouvelles fomes depuis 2001.

Les groupes se sont multipliés, en particulier dans les pays musulmans. Il faut aussi ajouter la résurgence des mouvements d'extrême droite qui ont fait plus de victimes aux Etats-Unis cette année que le jihadisme selon David Morin, titulaire de la Chaire de recherche de l'UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent.

On a tendance à moins voir celui qui nous est proche comme un ennemi et pourtant à l'heure actuelle c'est vraiment là, à mon avis, qu'est l'un des points forts de l'avenir du terrorisme.

David Morin, titulaire de la Chaire de recherche de l'UNESCO en prévetion de la radicalisation

Il rappelle que la réponse sécuritaire a montré ses limites. La réponse sécuritaire c'est le réflexe de l'Occident de prendre des mesures de sécurité comme celles prises dans les aéroports ou la création d'une liste de personnes qui sont personna non grata. C'est aussi la prise de contrôle de pays comme l'Irak, l'Afghanistan qui, tout compte fait, sont des échecs selon David Morin ,car ils sont devenus des conflits où on s'enlise. C'est la prévention de la radicalisation qui est en train de faire ses preuves, ajoute-t-il

Chargement en cours