Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

François Joly
La croisée
Audio fil du mercredi 17 avril 2019

Livre :  Maternité dérobée Mère porteuse et enfant à la commande

Publié le

Femme enceinte
Près de 300 000 couples souffrent d'infertilité au Canada.   Photo : iStock

Grâce au succès de la première fécondation in vitro en 1976, des milliers de couples ont pu devenir parents. Depuis, il y a eu beaucoup de progrès en matière de reproduction humaine.

Ce progrès aide des individus ou des couples à devenir parents en ayant recours à une mère porteuse.

Maria De Koninck, sociologue et professeure émérite au Département de médecine sociale et préventive de la Faculté de médecine de l’Université Laval, s’interroge sur l’éthique de la reproduction humaine. Elle publie un livre intitulé : Maternité dérobée. Mère porteuse et enfant à la commande.

On parle du recours aux mères porteuses comme d’une solution à l’infertilité. (...) Moi, je pense que ce n'est pas une solution.

Maria De Koninck

Elle ajoute qu’il y a plusieurs enjeux éthiques concernant les femmes et les enfants qu’il faut soulever, car la femme enceinte et l’enfant sont utilisés comme des objets.

Chargement en cours