Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

François Joly
La croisée
Audio fil du mercredi 20 mars 2019

Le désherbant Roundup jugé cancérigène

Publié le

Des aliments courants comme des céréales Cheerios, du houmous, des biscuits Oreo contiennent des résidus de glyphosate.
Ces aliments contiennent des résidus de glyphosate en deçà des limites permises.   Photo : Radio-Canada


Nouveau revers pour le groupe Monsanto mardi, puisque son herbicide Roundup a de nouveau été jugé responsable par un jury américain d'avoir contribué au cancer d'un citoyen.

C'est encore une fois le glyphosate qui a été montré du doigt.

Cet agent actif du Roundup, largement utilisé en agriculture, est homologué au Canada jusqu'en 2032. Beaucoup demandent que cette homologation soit annulée.

Louise Hénault-Ethier, chef des projets scientifiques à la Fondation David Suzuki, dit que Santé Canada devrait prendre en compte cette nouvelle décision.

C’est sûr, qu’une preuve devant un jury ne constitue pas une preuve scientifique de causalité entre le glyphosate et le cancer. Par contre c’est sur la base de preuves scientifique et des témoignages d’experts que ce jury s’est senti à l’aise de prendre cette décision

Louise Hénault-Ethier

Elle ajoute que les gouvernements devraient encourager l'utilisation de méthodes de lutte aux mauvaises herbes qui n’impliquent l’utilisation du Roundup.

Chargement en cours