•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Améliorer la qualité de vie des Canadiens atteints de démence

Audio fil du jeudi 17 janvier 2019
Un homme voit sa mémoire s'effriter.

Pour les francophones atteints de la maladie d'Alzheimer, les services en français sont cruciaux.

Photo : iStock

En mai dernier, le gouvernement fédéral s'est engagé à améliorer la vie des personnes atteintes de démence et leurs aidants.

Un groupe d'experts de l'Académie canadienne des sciences de la santé a produit jeudi un rapport sur les actions prioritaires à prendre pour respecter cet engagement. Sept priorités sont présentées dont l'éducation et le soutien des aidants et l'appui à la participation active des personnes atteintes de démence. Jean-Luc Racine, directeur général de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada, dit que l'accès aux services dans la langue maternelle est nécessaire à la qualité de vie des patients.

Une des premières choses à considérer, c'est que pour les francophones on puisse avoir des services dans leur langue. C'est essentiel, car on sait que lorsqu'on est atteint de la maladie d'Alzheimer, on perd l'usage de la langue seconde

Jean-Luc Racine, directeur général de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada

Il encourage le gouvernement fédéral à prendre en compte ces priorités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi