•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jour où Antoine Valois-Fortier est devenu un médaillé olympique

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Le jour où Antoine Valois-Fortier est devenu un médaillé olympique

Rattrapage du mardi 24 novembre 2020
Antoine Valois-Fortier qui tient sa médaille de bronze près de son visage.

Antoine Valois-Fortier a remporté une médaille de bronze en judo aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Photo : The Canadian Press / Ryan Remiorz

Le 30 juillet 2012, le judoka Antoine Valois-Fortier a joint le groupe des athlètes qui ont remporté une médaille olympique en gagnant le bronze dans la catégorie des moins de 81 kilos aux Jeux olympiques de Londres. Il revient sur cette journée charnière dans sa vie.

L'arrivée aux Jeux olympiques a été excitante pour le jeune homme alors âgé de 22 ans.

Tout est plus grand que nature. Je vois de grandes vedettes sportives que je voyais à la télévision , se rappelle-t-il.

Rapidement, la réalité le rattrape et il commence à réaliser l'ampleur du défi qui se présente à lui, alors qu'il n'est pas du tout considéré comme l'un des favoris de la compétition.

Au cours de la journée, il réussit à battre de nombreux adversaires et essuie une défaite.

Au fur et à mesure de ses victoires, l'intérêt des journalistes pour son parcours augmente.

Il est content d'avoir pu compter sur le soutien de son entraîneur Nicolas Gill pour l'aider à gérer cette attention à laquelle il n'était pas habitué.

Arrive finalement le moment de son dernier combat, celui qui déterminera le vainqueur de la médaille de bronze.

Deux judokas en plein combat.

Antoine Valois-Fortier affronte son adversaire américain Travis Stevens lors des Jeux olympiques de Londres en 2012.

Photo : The Canadian Press / Ryan Remiorz

Il se rappelle avoir pensé avant l'affrontement : C'est ma journée, c'est ma chance, c'est mon moment.

Après sa victoire, la vue de ses coéquipiers qui versaient des larmes de joie l'a surpris. Il n'arrivait pas à réaliser pleinement ce qu'il venait d'accomplir.

Là, c'est pas la même médaille de bronze que pour les autres championnats, réalise-t-il.

Le reste de la soirée s'est déroulée rapidement : suite d'entrevue avec les médias, réception de sa médaille puis retour à l'hôtel en taxi en mangeant un repas rapide en plein milieu de la nuit.

Je suis rentré dans ma chambre puis on dirait que c'est là que tout a retombé et la première affaire que j'ai faite c'est que j'ai été malade, j'ai vomi.

Antoine Valois-Fortier

Antoine Valois-Fortier souligne que les spectateurs qui voient des sportifs comme les judokas aux Jeux olympiques ne réalisent souvent pas toutes les années de travail acharné derrière ce moment crucial qu'ils sont en train de vivre.

Il croit que tous les efforts et les sacrifices qu'il a faits pour se rendre à cette médaille olympique en ont valu la peine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi