•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

On bouge et on se rapproche avec la kizomba

Rattrapage du mercredi 14 octobre 2020
Illustration montrant des instruments de musique africaine.

La kizomba est devenue populaire mondialement dans les années 1990.

Photo : Radio-Canada

La kizomba est à la fois un style de danse et une musique sensuelle originaire de l'Angola que nous fait découvrir le chroniqueur Didier Gbetie.

La kizomba est devenue très populaire dans le monde autour des années 1990. Son nom signifie « fête » en kimbundu, une langue bantoue d'Afrique australe parlée en Angola par plus de deux millions de personnes.

Ce genre de musique est dérivé du zouk, une musique caribéenne comme le compas, bien connue dans la communauté haïtienne et chez les peuples africains. La danse s'inspire de la samba, très populaire en Angola depuis 1947.

La kizomba se danse en couple comme le zouk et le compas. Les partenaires sont serrés l'un contre l'autre, même collés, et dansent sur un rythme plus lent, moins saccadé, plus sensuel que la samba.

Avec la popularité de cette danse dans les années 1990, de nombreux professeurs de kizomba sont apparus rapidement un peu partout sur la planète. Certains croient que le style a été dénaturé par cette popularité à l'extérieur de l'Angola, mais d'autres y voient une adaptation créative à différents publics.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi