•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’histoire autochtone derrière Crowchild Trail

La croisée

Avec François Joly

En semaine de 15 h 30 à 18 h

L’histoire autochtone derrière Crowchild Trail

Rattrapage du lundi 29 juin 2020
Chef autocthone devant une plaque commémorative.

Dave Crowchild, ancien chef de la nation Tsuut'ina, révèle une plaque sur Crowchild Trail sous les yeux du maire de Calgary, Jack Leslie, en septembre 1968.

Photo : Glenbow Archives

L'homme qui a donné son nom à Crowchild Trail était un ambassadeur pour la réconciliation des peuples, explique Nathalie Kermoal, vice-doyenne de la Faculté des études autochtones de l'Université de l'Alberta.

David Crowchild a été le chef de la nation Tsuut'ina à la fin des années 1940 et au début des années .1950

Né en 1899, il avait une affection particulière pour les chevaux et adorait participer aux courses de chariot au Stampede de Calgary.

Lors de l'inauguration de l'autoroute en 1968, il a affirmé n'avoir jamais été un guerrier, mais s'être battu pour défendre ce qui était juste.

Au cours des décennies, il s'est fait connaître comme figure de proue de la Confédération des Pieds-Noirs et s'est battu pour la reconnaissance des droits de son peuple. En tant que chef, il a encouragé les jeunes de la nation Tsuut'ina à poursuivre leurs études et à pratiquer des sports. Les sentiers qui traversaient la réserve ont aussi été améliorés à cette époque.

En 1939, il avait représenté la nation Tsuut'ina lors de la visite royale du souverain Geoge VI en Alberta. Il était également très engagé en politique et a fait partie d'un comité de révision de la Loi sur les Indiens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi