•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Il courait comme le vent et a donné son nom à Deerfoot Trail

Rattrapage du lundi 22 juin 2020
Montage d'une photo d'archive d'un coureur autochtone et de l'autouroute Deerfoot à l'heure de pointe.

Le nom de l'autoroute Deerfoot est tiré du surnom d'un coureur Pied-Noir du 19e siècle.

Photo : Archives Glenbow/Radio-Canada

À la fin du 19e siècle, un jeune homme Pied-Noir du nom d'Api-kai-ees a vécu une vie digne d'un film, raconte Nathalie Kermoal, vice-doyenne de la Faculté des études autochtones de l'Université de l'Alberta.

L'homme qui a donné son nom à Deerfoot Trail était reconnu comme un coureur de fond exceptionnel dans sa communauté. Le jeune homme était également le neveu du célèbre chef Crowfoot.

Sa réputation a rapidement attiré l'attention d'amateurs de course à pied de Calgary. Le sport était alors à la mode entre autres en raison des paris qui étaient faits sur la performance des coureurs.

De 1884 à 1886, il a remporté de nombreuses courses et devient un sportif professionnel. Sa réputation s'est étendue même jusqu'à New York.

Photo d'archives de courses du 19e siècle.

Les courses à pied étaient un événement sportif populaire à la fin du 19e siècle et Api-kai-ees, un coureur Pied-Noir connu sous le nom de Deerfoot, était un attrait majeur.

Photo : Archives Glenbow

Sa carrière prend fin abruptement en 1887 quand il est accusé d'avoir volé deux couvertures dans une maison de colons et d'avoir résisté à la police montée locale..

Les journaux de l'époque ont monté l'affaire en épingle, explique Nathalie Kermoal. Le jeune homme doit alors prendre la fuite et utilise sa grande connaissance du territoire pour se cacher durant deux ans. Il finit par se rendre en 1889 et est condamné à six semaines de prison.

Au cours des années suivantes, il fait plusieurs séjours en prison avant d'attraper la tuberculose et de mourir en 1897.

L'utilisation de son nom pour l'autoroute de Calgary a suscité la controverse, souligne Nathalie Kermoal, car la Ville n'avait pas demandé l'autorisation de le faire à ses descendants. La situation a finalement été corrigée par une cérémonie spéciale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi