•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Aider les enfants à maintenir une vie sociale durant la pandémie

Rattrapage du jeudi 28 mai 2020
Un jeune enfant se balance dans un parc.

La pandémie peut être difficile à vivre pour certains enfants qui voient moins leurs amis.

Photo : Associated Press / Daniel Reinhardt

Les plus jeunes peuvent ressentir les effets de l'isolement et le manque de contact social durant la pandémie. Les parents peuvent les aider à traverser cette période difficile psychologiquement, affirment des experts. Ces derniers donnent des conseils pour passer à travers cette période.

Martin Gignac, chef du programme de soins pédopsychiatriques à l'Hôpital de Montréal pour Enfants, souligne que les adolescents sont particulièrement vulnérables en ce moment puisque le rôle des amis est primordial à l'adolescence.

Chantal Côté, psychologue de Calgary, affirme qu'il est normal que leur vie sociale se passe surtout à travers des écrans ces temps-ci. Limiter de façon importante le temps d'écran pour eux pourrait nuire à leur vie sociale.

Pour les plus jeunes, maintenir un horaire de sommeil régulier est très important, même s'ils ne vont plus à l'école. Le manque de sommeil peut avoir un effet important sur la régulation des émotions.

Beaucoup de parents sont d'ailleurs préoccupés par les crises plus fréquentes de leurs enfants depuis le début de la pandémie. Chantal Côté affirme que les parents devraient garder en tête que la période actuelle est difficile pour leurs enfants, accueillir leurs émotions et les écouter avant tout.

Martin Gignac estime de son côté qu'un confinement de longue durée peut avoir effet psychologique à long terme sur les enfants et est en faveur d'une resocialisation graduelle.

La décision des parents d'envoyer à nouveau son enfant à la garderie, au camp de jour ou à l'école pourrait par contre être difficile pour certains. Plusieurs facteurs personnels devraient être considérés pour prendre cette décision.

Pour les enfants qui retournent à la garderie ou dans un camp de jour, il est important de préparer l'enfant aux nouvelles mesures sanitaires qui seront en place et qui vont changer son quotidien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi