•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un tournoi de hockey comme grand rassemblement autochtone

L'heure du monde

Avec Janic Tremblay

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Un tournoi de hockey comme grand rassemblement autochtone

Audio fil du lundi 10 décembre 2018
Des joueuses de hockey assises au banc de leur équipe observent un match, lors d’un tournoi de hockey autochtone à Val-d’Or.

Des joueuses de hockey de la communauté de Lac-Simon attendent leur tour avant de sauter sur la glace pendant un match contre les Blizzards de Waswanipi, au 38e tournoi annuel senior de hockey et de ballon-balai organisé par la Cree Regional Events & Entertainment, qui s’est déroulé à Val-d’Or en novembre et décembre 2018.

Photo : Radio-Canada

Ce qui a commencé comme une collecte de fonds à la fin des années 1970 est devenu l'un des rassemblements autochtones les plus importants de l'Est canadien : un tournoi de hockey et de ballon-balai. L'évènement est tellement populaire que la ville de Val-d'Or est devenue trop petite pour accueillir les personnes qui veulent y assister. La journaliste Laurence Niosi, d'Espaces autochtones, a préparé ce reportage.

Aujourd’hui, le tournoi de hockey est un apport économique considérable pour cette région de l’Abitibi-Témiscamingue, générant des millions de dollars en retombées. Depuis des mois, il est impossible de trouver une seule chambre dans les deux complexes hôteliers gérés par des Cris. C'est aussi le cas dans tous les autres hôtels de la ville. Il est question de déménager le tournoi à Ottawa, mais ses organisateurs voudraient qu’il reste à Val-d’Or, près des communautés cries et anichinabées.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le texte « Au coeur du plus grand tournoi de hockey autochtone du Québec », de Laurence Niosi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Ça s'explique

  • Midi info

  • Mêlée politique

  • Les faits d'abord