Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Sébastien Bernatchez
Audio fil du vendredi 21 septembre 2018

Le « conseil de guerre » de Facebook

Publié le

Une loupe devant un logo Facebook
À la veille des élections qui auront lieu au Brésil le 7 octobre 2018 et celles de mi-mandat aux États-Unis, Facebook promet de mieux combattre la désinformation.   Photo : Reuters / Dado Ruvic

En préparation des élections qui auront bientôt lieu au Brésil et aux États-Unis, Facebook met sur pied un « conseil de guerre » (war room) destiné à déjouer en temps réel les campagnes de manipulation politique. Il s'agit d'un mandat difficile, puisque 100 millions de pièces d'information circulent sur le web chaque jour.

Le géant du web ne donne pas beaucoup de détails sur la façon dont son « conseil de guerre » s'attaquera à la désinformation. Selon Olivier Gadeau, co-coordonnateur du Laboratoire de communication médiatisée par ordinateur, les employés de Facebook qui ont pour tâche de valider le contenu doivent effectuer un travail à la chaîne, c’est-à-dire qu’ils ne possèdent qu’une trentaine de secondes pour décider du bien-fondé d’une nouvelle ou d’une page.

Il faut ajouter à cela que ces employés se trouvent souvent dans des pays émergents, comme les Philippines ou la Chine. Ce qui signifie qu’il est plus difficile pour ces personnes de juger de la pertinence de l’information en Amérique, dans un contexte social et politique autre que le leur.

Chargement en cours