Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

'animateur d'ICI Première Jean-Sebastien Bernatchez
Audio fil du mercredi 8 août 2018

Les jeunes libéraux veulent des examens moins stressants au cégep et à l’université 

Publié le

Une étudiante se prépare à passer un examen.
Une étudiante se prépare à passer un examen.   Photo : iStock

Les jeunes libéraux demandent au gouvernement du Québec de faire face aux problèmes de santé mentale dans les milieux postsecondaires en proposant des méthodes d'évaluation plus flexibles, telles que les examens maison ou les examens à livre ouvert et les travaux. Cette proposition sera déposée au 36e congrès de la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec qui aura lieu samedi à Montréal.

Stéphane Stril, président de la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec, croit que ces méthodes pourraient enlever « un stress inutile » des épaules des étudiants. Ces mesures se veulent une stratégie nationale de prévention et de lutte contre les problèmes de santé mentale dans les milieux collégiaux et universitaires.


Selon le professeur Samuel Veissière, du Département de psychiatrie et d'anthropologie à l'Université McGill, offrir des méthodes d'examen moins stressantes est une mauvaise idée. Selon lui, le message implicite qu’on envoie aux étudiants est qu’ils ne seront pas capables de faire face au quotidien du marché du travail.

Chargement en cours