Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alexandra Szacka, animatrice et journaliste à la radio d'ICI Première.
Audio fil du vendredi 8 mars 2019

Les 60 ans de Barbie : une poupée aussi populaire que controversée

Publié le

Une série de poupées Barbie couchées l'une sur l'autre
La poupée iconique Barbie conçue par l’entreprise américaine Mattel   Photo : Getty Images / ivanastar

Elle a atteint un degré de célébrité rarement égalé dans le monde des jouets, mais elle a aussi suscité son lot de controverses. La poupée Barbie célébrera ses 60 ans le samedi 9 mars 2019. À l'occasion de l'Expo Barbie à Montréal, la journaliste Dorothée Giroux rappelle les représentations de cette célèbre poupée de plastique.

À partir de 1968, la poupée blonde aux cheveux longs et aux traits fins a vu sa chevelure changer de couleur et son type ethnique se diversifier. Aujourd’hui, Barbie peut exercer plus de 200 professions, elle a différentes mensurations et elle représente à peu près toutes les nationalités. Selon Martine Delvaux, auteure du livre Les filles en série, il s’agit d’une fausse diversité.

Il reste que les traits du visage sont ce qu’on appellerait “caucasiens”, ils sont blancs. Même si la poupée, elle-même, sa couleur n’est pas blanche, il reste qu’elle est une poupée blanche. Moi, c’est ça que je trouve inquiétant. Sous le couvert d’une soi-disant diversité, en fait, on reproduit du même, donc c’est une fausse diversité.

Martine Delvaux, auteure du livre « Les filles en série » et professeure de littérature des femmes à l'UQAM

Chargement en cours