•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Une définition de l'identité sexuelle qui limite les droits des transgenres aux États-Unis

Audio fil du mardi 23 octobre 2018
Une personne brandit une pancarte où il est écrit que « les droits des transgenres sont des droits de la personne ».

L'administration Trump n'en est pas à sa première tentative visant à réduire les droits dont bénéficient les transgenres aux États-Unis.

Photo : Reuters / Carlo Allegri

L'administration Trump dit envisager sérieusement de rendre officielle la définition du genre qui ne reconnaît que les sexes féminin et masculin, et se base strictement et immuablement d'après les organes sexuels de la personne à la naissance. Si cette définition devient officielle, les droits civils et le quotidien des 1,4 million d'Américains qui se définissent autrement que d'après leur genre biologique seraient touchés.

Pour vous donner un exemple, en Virginie, il y a à peine quelques semaines, il y a eu une simulation de tireur actif dans une école primaire et une jeune fille transgenre s’est retrouvée sur les estrades dans le gymnase, alors que les adultes de l’école débattaient à savoir si elle devait aller dans le vestiaire des garçons ou des filles.

Andréanne Bissonnette, chercheure à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand

Andréanne Bissonnette, chercheure à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, croit que l’adoption légale de cette définition éliminerait la possibilité de poursuite au droit civil pour les transgenres, comme dans le cas des étudiants transgenres qui veulent utiliser les toilettes d’un autre genre que celui correspondant au sexe qu’ils avaient à la naissance.

Ce n'est pas la première mesure que l’administration Trump entreprend pour limiter les droits des personnes transgenres. L’été dernier, le président a banni les personnes transgenres des services militaires américains. Lors de sa présidence, Barack Obama avait pris 125 mesures pour élargir la notion de genre et rendre cette dernière plus inclusive.

C’est dans une note interne obtenue par le New York Times (Nouvelle fenêtre) (en anglais) et dévoilée dimanche que nous avons appris que le ministère américain de la Santé propose de redéfinir l'identité sexuelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Ça s'explique

  • Midi info

  • Mêlée politique

  • Les faits d'abord