•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Pêche électrique : une controverse qui fait des vagues en Europe

Audio fil du jeudi 21 juin 2018
Des pêcheurs français ont bloqué l'accès au port de Boulogne-sur-Mer, lundi le 18 juin 2018 afin de protester sur la pratique de la pêche électrique sur certains chalutiers.

Des pêcheurs français ont bloqué l'accès au port de Boulogne-sur-Mer, lundi le 18 juin 2018 afin de protester sur la pratique de la pêche électrique sur certains chalutiers.

Photo : Reuters / Pascal Rossignol

Les Pays-Bas, champions de la controversée pêche électrique, se battent dans les instances européennes pour empêcher l'interdiction définitive de cette pratique. S'ils la jugent durable parce qu'elle nécessite peu de carburant, ses nombreux détracteurs s'inquiètent de son effet sur la biodiversité de la faune marine. Notre collaborateur à Paris Vincent Touraine explique les tenants et aboutissants de ce bras de fer.

La pêche électrique consiste à utiliser des filets à électrodes qui libèrent des décharges sur les fonds marins pour récolter poissons plats et crevettes. Même si ce type de pêche a été interdit en Europe en 1998, une dérogation permise en 2006 a ouvert une brèche dans laquelle les pêcheurs néerlandais se sont engouffrés.

Des pêcheurs de partout en Europe réclamant l'interdiction définitive du recours à cette pratique ont réalisé une série de coups d'éclat lundi en bloquant certains ports aux Pays-Bas, en Belgique, au Royaume-Uni et en France. Ils sont convaincus que la baisse des stocks de certains poissons observée ces dernières années est causée par les filets électriques de bateaux de la puissante industrie de pêche néerlandaise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Ça s'explique

  • Midi info

  • Mêlée politique

  • Les faits d'abord