Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Sébastien Bernatchez
Audio fil du mercredi 16 mai 2018

Le nucléaire toujours dans la stratégie énergétique du Japon

Publié le

Une centrale nucléaire près de Kyoto au Japon
Une centrale nucléaire près de Kyoto au Japon   Photo : getty images/istockphoto / AVTG

Dans son plan énergétique, le gouvernement de Shinzo Abé prévoit que la filière nucléaire comptera pour une proportion de 20 à 22 % de la production totale d'énergie du pays en 2030. Cette cible est ambitieuse, selon Jean-François Heimburger, journaliste et chercheur indépendant qui s'intéresse à la question. En entrevue avec Jean-Sébastien Bernatchez, il explique que, pour atteindre ces cibles, le Japon devrait construire de nouvelles centrales ou prolonger la durée de vie des centrales vieillissantes existantes.

Après le tsunami et la catastrophe de Fukushima en 2011, le Japon avait procédé à l'arrêt progressif de tous ses réacteurs nucléaires. Une réglementation beaucoup plus stricte du point de vue de la sécurité nucléaire a été mise en place en juillet 2013, rappelle Jean-François Heimburger. Depuis, huit réacteurs ont été redémarrés. Ils produisent actuellement moins de 3 % des besoins en énergie du pays.

Le plan énergétique du gouvernement japonais mise également sur les énergies renouvelables à hauteur de 22-24 %. Le reste de la production électrique serait comblé par les combustibles fossiles.

Chargement en cours