Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Sébastien Bernatchez
Audio fil du mercredi 18 avril 2018

Journaliste assassinée à Malte : ses enquêtes reprises par 18 médias

Publié le

Une veillée aux chandelles s'est tenue à La Vallette, à Malte, 6 mois après l'assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia.
Une veillée aux chandelles s'est tenue à La Vallette, à Malte, 6 mois après l'assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia.   Photo : Reuters / Darrin Zammit Lupi

La journaliste indépendante Daphne Caruana Galizia est morte dans l'explosion de sa voiture en octobre 2017. Elle enquêtait alors sur la corruption et le blanchiment d'argent à Malte. Depuis, 45 journalistes de 18 médias internationaux ont mis sur pied le Projet Daphne pour poursuivre ses enquêtes. Les premiers résultats sont publiés aujourd'hui. Les explications de Manon Globenksy.

Parmi les médias impliqués dans le projet, on trouve The Guardian, Le Monde, France Info, Die Zeit, The New York Times, Reuters, La Repubblica et le Times de Malte. Pour Laurent Richard, fondateur de la plateforme de journalisme d'enquête Freedom Voices Network, il s'agit d'offrir une réponse journalistique globale à un moment où la liberté de presse, un pilier de la démocratie, est attaquée.

En décembre dernier, trois hommes ont été arrêtés et sont accusés d'avoir exécuté l'assassinat de Daphne Caruana Galizia. Mais six mois après la mort de la journaliste, les commanditaires n'ont jamais été identifiés.

Chargement en cours