•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Apprendre à différencier la science de la recherche

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

COVID-19 : Apprendre à différencier la science de la recherche

Caitlin Pritchard, chercheuse chez AbCellera, dans son laboratoire.

Selon le professeur Yves Gingras, la pandémie a donné une visibilité incroyable à la recherche scientifique.

Photo : CBC / Ben Nelms

Plus d'un an s'est écoulé depuis l'apparition de la COVID-19, un virus qui a changé radicalement notre perception du monde. Mais comment notre vision de la science a-t-elle évolué, elle aussi? Janic Tremblay s'est entretenu avec Yves Gingras, directeur scientifique de l'Observatoire des sciences et des technologies et professeur titulaire à l'Université du Québec à Montréal.

En tant qu'historien des sciences, Yves Gingras qualifie la période actuelle d'exceptionnelle, car elle donne au citoyen moyen la possibilité de voir « la science en action ». Les gens ont donc dû apprendre à vivre avec l'incertitude et les débats scientifiques, des notions qui étaient très peu médiatisées auparavant.

« L'incertitude est intrinsèque à la recherche scientifique. Donc tant mieux si l'on découvre vite, mais des fois, on ne découvre pas vite », résume Yves Gingras.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi