•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Fouiller dans sa propre histoire

L'île Niapiskau du parc national de l'archipel-de-Mingan

L'île Niapiskau du parc national de l'archipel-de-Mingan

Photo : Parcs Canada / Levis Landry

Depuis 2012, des membres de la communauté innue d'Ekuanitshit, accompagnés de l'archéologue Jean-Christophe Ouellet, effectuent des fouilles dans l'archipel de Mingan afin de dater l'occupation humaine de la région. Philippe-Antoine Saulnier en parle avec Jean-Christophe Ouellet, directeur du Programme de recherches archéologiques d'Ekuanitshit, et Rita Mestokosho, responsable de la Maison de la culture innue d'Ekuanitshit.

Les travaux sur le terrain sont effectués par une équipe composée majoritairement de membres de la communauté de Mingan. Cet exemple d'archéologie communautaire – où les résidents des communautés sont directement impliqués dans les recherches – a plusieurs effets positifs, selon Rita Mestokosho : « C'est très enrichissant. [...] On fouille dans notre histoire et dans une autre époque. »

L'archéologie communautaire n'est pas une approche nouvelle, mais elle prend de plus en plus de place au Québec, selon Jean-Christophe Ouellet : « Je dirais que ça s'inscrit dans un mouvement qu'on appelle la décolonisation. Il s'agit de rééquilibrer les relations de pouvoirs – parce que, très longtemps, l'archéologie était effectuée et contrôlée par la société dominante [...] –, puis de se mettre d'égal à égal avec la communauté. »

Jusqu'ici, les archéologues ont retrouvé une centaine de milliers d'artefacts sur les sites d'occupation. Ce sont des objets fabriqués par les anciens résidents, notamment des outils en pierre taillée utilisés pour des tâches quotidiennes, comme la chasse.

Les recherches dans l'archipel vont se poursuivre jusqu'en 2021. L'objectif à terme est de pouvoir présenter au public les données récoltées à des fins d'éducation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Ça s'explique

  • Midi info

  • Mêlée politique

  • Les faits d'abord