•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Primaire démocrate : l’aile modérée obtient plus de voix au New Hampshire

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Primaire démocrate : l’aile modérée obtient plus de voix au New Hampshire

Une femme debout au micro d'un lutrin.

Moins connue que sa rivale Elizabeth Warren, la sénatrice Amy Klobuchar est aussi plus modérée dans ses positions.

Photo : Reuters / Shannon Stapleton

Pour une deuxième fois, Bernie Sanders est sorti grand gagnant de la primaire démocrate au New Hampshire. Il y a quatre ans, le sénateur socialiste avait obtenu plus de 60 % des voix. Cette fois-ci, il en a récolté un peu moins de 26 %. La balance s'est répartie entre deux démocrates modérés. Qu'est-ce que cela signifie pour le Parti démocrate? Jean-Sébastien Bernatchez s'entretient avec Élisabeth Vallet, directrice scientifique à l'Observatoire de géopolitique de la Chaire Raoul-Dandurand et professeure au Collège militaire royal de Saint-Jean.

Selon la professeure, ces résultats ne signifient pas nécessairement que les démocrates modérés ont le gros bout du bâton, bien que l’ex-maire Pete Buttigieg et la sénatrice Amy Klobuchar récoltent respectivement 24 % et 20 %, ce qui équivaut, ensemble, à une plus grande portion du vote que celle obtenue par Bernie Sanders.

Bernie Sanders a effectivement moins de voix cette fois-ci qu’en 2016, mais en 2016, il faisait face à une candidate qui était Hillary Clinton, qui était elle-même un peu contestée et certainement pas vue comme un personnage intéressant du point de vue de l’aile progressiste.

Élisabeth Vallet, directrice scientifique à l'Observatoire de géopolitique de la Chaire Raoul-Dandurand

Outre le contexte différent qui rend la comparaison difficile entre la primaire précédente à celle de 2020, Élisabeth Vallet pense que les électeurs modérés sont plus volatiles et donc que la tendance pourrait changer dans les prochaines primaires démocrates.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi