•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des quartiers terrorisés par la violence à Port-au-Prince

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Des quartiers terrorisés par la violence à Port-au-Prince

Audio fil du mercredi 8 mai 2019
Deux hommes devant des murs de bétons, l'un tient une radio dans ses mains.

Deux hommes passent devant une maison dont la façade est trouée de balles à Cité-Soleil, au Nord de Port-au-Prince.

Photo : Reuters / Andres Martinez Casares

Depuis les émeutes de février, Haïti vit en suspens. Les touristes et la diaspora ont cessé leurs voyages, plusieurs employés étrangers des ONG qui avaient été évacués ne sont jamais revenus. La monnaie locale continue sa chute, alors que les incidents de violence se multiplient dans certains quartiers pauvres de la capitale. Le journaliste indépendant Étienne Côté-Paluck est arrivé dimanche de Port-au-Prince.

Un des plus importants organismes de défense des droits de la personne de Port-au-Prince accuse le pouvoir d'encourager ces exactions, ce qu'a démenti, la semaine dernière, le gouvernement.

Depuis le dernier grand massacre, le 13 avril dernier, la population du quartier [de La Saline] est simplement partie pour se réfugier à Cité-Soleil, pas très loin.

Étienne Côté-Paluck, journaliste indépendant basé en Haïti
Des amas de tôles et de béton calcinés.

Une partie du quartier de La Saline a été brûlée par des hommes armés durant le mois d'avril.

Photo : Étienne Côté-Paluck

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi