•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis 1995, les conflits armés en Afrique ont fait plus de 5 millions de victimes infantiles collatérales

L'heure du monde

Avec Philippe-Antoine Saulnier

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Depuis 1995, les conflits armés en Afrique ont fait plus de 5 millions de victimes infantiles collatérales

Audio fil du jeudi 30 août 2018
Une famille congolaise fuit après une attaque.

Une famille congolaise fuit après une attaque.

Photo : Reuters / Reuters/STR New

Pas moins de 15441 conflits armés ont été dénombrés en Afrique depuis 1995. Ils sont à l'origine de la mort de 1 million de victimes infantiles directes et de cinq fois plus de victimes collatérales. C'est ce que rapporte la revue scientifique britannique The Lancet, qui a publié une étude aujourd'hui démontrant que, depuis 20 ans, 3 millions de bébés sont morts avant leur premier anniversaire en zone de guerre sur le continent.

Si vous vivez dans une région du Congo où éclate un conflit, les risques de mortalité infantile dans la première année augmentent, non seulement en raison du conflit lui-même, mais aussi en raison des conditions sanitaires pour les mères ou de facteurs comme la malnutrition des nourrissons.

Eran Ben David de l'Université Stanford, en Californie, un des auteurs de l'étude

Pour ceux qui voudraient prendre connaissance des conclusions des chercheurs, les résultats de l’étude sont sur le site de The Lancet (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Ça s'explique

  • Midi info

  • Mêlée politique

  • Les faits d'abord