•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

L'inculpation du cimentier Lafarge pourrait inquiéter d'autres multinationales

Audio fil du jeudi 28 juin 2018
Une cimenterie

La cimenterie Lafarge à Brookfield en Nouvelle-Écosse

Photo : Radio-Canada / Jonathan Villeneuve

La mise en examen du cimentier franco-suisse Lafarge pourrait ouvrir la porte à d'autres accusations contre des entreprises, notamment les minières canadiennes qui ont des activités à l'étranger. Comme l'explique Philippe-Antoine Saulnier, plusieurs d'entre elles font face à des allégations de toutes sortes liées aux droits de la personne.

Lafarge est accusé de complicité de crimes contre l'humanité pour ses activités en Syrie. L'entreprise a reconnu avoir versé 20 millions de dollars à des organisations djihadistes, dont le groupe armé État islamique, pour maintenir l'activité de son usine syrienne, malgré la guerre.

La direction soutient avoir pris immédiatement des mesures dès qu'elle en a été informée. Elle juge que les infractions reprochées ne reflètent pas équitablement ses responsabilités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi