•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Outiller les professeurs pour les cours à distance

Un amphithéâtre vide

À l'automne, la University of British Columbia offrira un mélange de cours en ligne et de cours en classe.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

La liste des universités du pays qui offriront une rentrée à distance à l'automne prochain ne cesse de s'allonger, ce qui représente un défi pour les étudiants, mais aussi pour plusieurs professeurs qui sont moins familiers avec cette pratique. Suivre l'implication d'un si grand nombre d'étudiants pourrait être difficile si des stratégies ne sont pas mises en place. Le journaliste Vincent Rességuier s'est penché sur la question.

L’enseignement à distance n’est pas nouveau, mais il y a un élément inédit dans ce qui s’annonce à l’automne : tout le monde ou presque sera à la maison. Thierry Karsenti, professeur à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal, croit qu’il faut prendre le temps de planifier la prochaine rentrée pour surmonter les difficultés de l’enseignement à distance.

Il faut tenter d’avoir des règles, d’avoir des balises. Il faut vraiment que ce soit très organisé pour l’enseignant et pour les apprenants aussi, donc des moments de rencontre où l’on peut parler à tout le monde en temps réel, discuter avec eux, des moments peut-être de rencontre individuelle avec certains qui ont plus de difficultés. Ces moments de contact vont aider à vaincre la distance sociale, à vaincre la distance affective, à vaincre la distance pédagogique.

Thierry Karsenti, professeur à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal

Plusieurs établissements d'enseignement offrent un soutien méthodologique aux professeurs pour mettre le contenu en ligne, mais le contenu lui-même devra être adapté à l’univers technologique, afin de le rendre intéressant, ce qui s’annonce plus difficile pour plusieurs enseignants qui sont moins au fait des techniques d’inclusion de la technologie en pédagogie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi