•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Sandy Hook : la Cour suprême autorise une poursuite contre le fabricant d’armes

Audio fil du mardi 12 novembre 2019
On voit une pierre tombale en forme de coeur où est inscrit le nom d'Ana Grace Marquez-Greene. Devant sont déposés des oursons en peluche. En arrière-plan on voit des arbres et d'autres pierres tombales du cimetière.

Cimetière où repose une des victimes de la fusillade de l'école Sandy Hook

Photo : Radio-Canada / Frédéric Arnould

Aux États-Unis, le plus haut tribunal du pays vient d'infliger un revers aux manufacturiers d'armes à feu. La Cour suprême refuse d'entendre l'appel de Remington dans la cause qui l'oppose aux familles de victimes et à un survivant de la tuerie de l'école primaire Sandy Hook, au Connecticut. Les plaignants ont donc la voie libre pour continuer les procédures contre Remington, le fabricant de l'arme semi-automatique utilisée en 2012 pour tuer 26 personnes, dont 20 enfants de 6 et 7 ans. Dorothée Giroux s'est penchée sur cette décision importante, qui teste les limites d'une loi qui garantit l'immunité aux manufacturiers d'armes à feu aux États-Unis.

Depuis 2005, les manufacturiers d’armes à feu sont protégés par la loi : ils ne peuvent pas faire l’objet de poursuites ou être tenus responsables des tueries ou des crimes commis avec les armes qu’ils ont fabriquées. La Loi sur la protection du commerce légal des armes fait en sorte que les familles des victimes d’armes à feu n’ont à peu près pas de recours s’ils cherchent à obtenir justice.

Toutefois, cette loi comporte de rares exceptions. Quelques familles de Sandy Hook ont déposé une poursuite en soutenant que Remington a délibérément fait la mise en marché du Bushmaster-AR15, une puissante arme semi-automatique, auprès de jeunes hommes à risque comme Adam Lanza, le tueur de l’école primaire Sandy Hook, le 14 décembre 2012.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi