Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Sébastien Bernatchez
Audio fil du vendredi 31 mai 2019

Le prix des voitures gonflé par les tarifs douaniers

Publié le

Usine d'assemblage de Nissan à Sunderland, au Royaume-Uni.
Le président Donald Trump a annoncé son intention d'imposer de nouveaux tarifs douaniers sur toutes les importations mexicaines, dont les véhicules automobiles construits en partie au Mexique.   Photo : Getty Images / James Sebright

Aux États-Unis, le président Donald Trump a annoncé son intention d'imposer de nouveaux tarifs douaniers sur toutes les importations mexicaines. Ces tarifs pourraient avoir des répercussions pour les consommateurs canadiens, en particulier sur le prix des véhicules automobiles construits en partie au Mexique. Le journaliste économique Philippe-Antoine Saulnier s'est penché sur la question.

Aucun véhicule n'est produit à cent pour cent dans un pays donné. Les pièces et les composantes se promènent d'un pays à l'autre avant que le véhicule soit assemblé, comme l'explique Richard Ouellet, professeur de droit à l'Université Laval.

On sait qu’il y a des bouts de véhicule qui traversent jusqu’à 20 fois les frontières nord-américaines avant d’en arriver à un véhicule terminé. Eh bien, chaque fois qu’il y aura un passage du Mexique vers les États-Unis, il faudra compter plus 5 %.

Richard Ouellet, professeur de droit à l'Université Laval

Les prix des véhicules pourraient donc augmenter au Canada aussi. Jusqu'à quel point? Il faudra voir dans quelle mesure les constructeurs automobiles voudront transmettre les coûts supplémentaires aux consommateurs.

Chargement en cours