•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Uber et son utilisation des algorithmes forcent la réorganisation du travail

L'heure du monde

Avec Jean-Sébastien Bernatchez

En semaine de 18 h à 19 h
(en rediffusion à 4 h)

Uber et son utilisation des algorithmes forcent la réorganisation du travail

Audio fil du vendredi 10 mai 2019
Un véhicule Uber dans les rues de New York

Un véhicule Uber

Photo : Getty Images / Spencer Platt

Aujourd'hui, l'entreprise californienne Uber a fait son entrée à la Bourse de New York. Mercredi dernier, certains de ses conducteurs faisaient la grève. C'est dans ce contexte que le chroniqueur économique Ulysse Bergeron nous parle du livre Uberland: How Algorithms Are Rewriting the Rules of Work (Nouvelle fenêtre), un ouvrage écrit par l'ethnographe Alex Rosenblat, qui a passé quatre ans à recueillir les propos de plus de 500 conducteurs.

L’ouvrage s'intéresse à l’angle socioéconomique du phénomène Uber par le biais d’histoires de conducteurs provenant de plus de 25 villes des États-Unis et du Canada. L’auteure s’est penchée, entre autres, sur les conséquences d’un tel modèle d’entreprise sur le droit des travailleurs. Selon le chroniqueur Ulysse Bergeron, il s'agit d'un ouvrage qui dénote la force de frappe de l’entreprise dans sa capacité à transformer l’organisation du travail, qui, pour Uber, est déterminée par des algorithmes.

Une représentation graphique d'un circuit routier

La couverture du livre Uberland: How Algorithms Are Rewriting the Rules of Work

Photo : University of California Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi