Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

 Alison Vicrobeck
Audio fil du mercredi 31 octobre 2018

Comment parle-t-on du cancer à un enfant de 5 ans?

Publié le

Une femme et un enfants dans un studio radio de Radio-Canada
Nathalie Nadon et son fils Émile.   Photo : Radio-Canada / Alain-Julien Godbout

Nathalie Nadon et Michael Barber ont choisi de ne pas expliquer à leur fils Émile en détail le cancer de Michael. Pour Nathalie, c'est trop gros et trop difficile à porter pour un enfant de cinq ans.

Émile Barber a cinq ans. C'est un enfant ouvert, joyeux et déterminé.

Émile ne sait pas que son père a reçu un diagnostic de cancer plus tôt cette année et qu'il reçoit des traitements de chimiothérapie.

Quand son père s'est fait opérer pour enlever la masse cancéreuse, Émile savait que son père Michael devait avoir une intervention chirurgicale. Mais il ignorait les raisons exactes de l'intervention.

À L'heure de pointe, Nathalie Nadon a accepté de partager le récit du cancer de son conjoint Michael Barber et de l'impact de la maladie sur la vie de sa famille.

Le soutien des proches est central dans le bon fonctionnement de la famille, rapporte-t-elle.

Les amis et la famille s’occupent d’Émile quand Nathalie accompagne son conjoint à l’hôpital. Lors des journées difficiles, des amis prennent Émile et font des activités amusantes avec lui.

C’est difficile de toujours dire à un enfant de rester calme. Alors dans ce temps-là, explique Nathalie, elle téléphone à ses amis et ils viennent chercher Émile.

Quand Michael a besoin de repos et qu’il n’a pas besoin qu'elle reste à ses côtés, elle sort avec Émile et ses amis.

Les questions d’Émile

Nathalie nous dit qu'elle a choisi de ne pas dire à Émile que son père avait un cancer. Mais le couple continue de répondre aux questions de l'enfant.

C’est d’ailleurs la consigne que Nathalie a donnée à son entourage. Une fois, Émile s’est confié à sa grand-mère. Il lui a demandé pourquoi son père était toujours fatigué.

Quand ma mère m’a dit ça, j’étais triste et quand je l’ai dit à Michael, il a eu le coeur brisé. Sauf que je [lui ai dit : "C’est temporaire. Tu ne vas pas toujours être malade et c’est juste quelques mois dans la vie d’Émile. Il va s’en remettre. Il faut juste trouver des moments pour que tu passes du temps avec lui".

Nathalie Nadon

Quand Nathalie est revenue sur la question avec Émile, il avait déjà oublié. Émile est un petit garçon de 5 ans qui veut juste vivre sa vie de garçon de son âge.

Chargement en cours