•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ÉquiLibre et l'image corporelle 

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

ÉquiLibre et l'image corporelle 

Audio fil du lundi 13 novembre 2017
Lunette noires sur le nez, Julie Artacho discute au micro du studio 18.

La photographe Julie Artacho présente un texte d'une éloquence rare sur la grossophobie.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Dans le but de sensibiliser la population aux conséquences négatives des commentaires sur l'image corporelle d'une personne, l'organisme ÉquiLibre lance aujourd'hui, la 6e édition de la Semaine « Le poids? Sans commentaire! ». C'est une campagne qui s'inspire d'une initiative américaine lancée en 2008: la Fat Talk Free Week.

L'image du corps parfait est encore et toujours partout autour de nous, et l'influence qu'exercent ces images demeure. Qui n'a pas dit « J'aimerais perdre un peu de poids », « Je n'aime pas mes jambes » ou encore « J'ai l'air moche aujourd'hui » et « Elle est plus belle que moi ».

La photographe Julie Artacho s'est joins à la campagne, cette année, pour nous parler de notre image. Ses projets personnels tournent autour de la place des femmes dans les arts, la diversité corporelle et la culture du viol.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi