•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inscriptions à l'Université de l'Ontario français : le recteur se dit optimiste

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Inscriptions à l'Université de l'Ontario français : le recteur se dit optimiste

Rattrapage du jeudi 21 janvier 2021
Une affiche de l'Université de l'Ontario français qui indique que les inscriptions sont en cours.

Une affiche de l'Université de l'Ontario français à l'intersection des rues Queen Ouest et noble, dans le quartier Parkdale.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Bouchard

L'Université de l'Ontario français (UOF) est toujours loin de son objectif d'accueillir 200 étudiants pour sa première cohorte d'étudiants en septembre 2021.

Avec un recrutement qui n'a commencé qu'en octobre 2020, en pleine crise sanitaire, André Roy, recteur de l’UOF, estime que les résultats actuels ont été exacerbés par la pandémie.

Les chiffres sont bien en dessous de l’objectif, mais avec le peu de temps qu’on avait je suis vraiment fier de ce que nous avons pu transmettre, a exprimé le recteur.

André Roy se dit optimiste quant au succès de l’UOF.

J’y crois toujours à sa réussite, mais cette réussite dépend surtout de la solidarité franco-ontarienne.

André Roy, recteur, Université de l'Ontario français

Le Centre de demande d’admission aux universités de l’Ontario (OUAC) a confirmé qu’en date du 17 janvier, l’UOF, n’avait reçu que 19 demandes d’élèves ontariens en date du 17 janvier.

En entrevue à L’heure de pointe, André Roy précise que le nombre total de demandes est passé à 45 demandes d’admission. Ceci inclut des demandes en provenance de l’étranger et des personnes désireuses de s'inscrire à titre d’étudiants adultes.

Un homme avec des lunettes dans un corridor

De 2011 à 2014, M. Roy a occupé le poste de doyen de la Faculté de l’environnement de l’Université de Waterloo, en Ontario, avant de retourner à Montréal.

Photo : Marc Bourcier, Université Concordia

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi