•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cinéaste a créé une fausse vidéo conspirationniste pour mieux décrypter le phénomène

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Un cinéaste a créé une fausse vidéo conspirationniste pour mieux décrypter le phénomène

Rattrapage du mardi 24 novembre 2020
Titre du documentaire Révélation, la véritable identité des chats inscrit sur l'écran.

Révélation, la véritable identité des chats est un faux documentaire réalisé pour démonter les principes des vidéos complotistes.

Photo : Avec l'aimable autorisation de William Laboury

Un réalisateur français, William Laboury, a travaillé avec des lycéens en 2016 pour créer une fausse vidéo conspirationniste, Révélation, la véritable identité des chats.

Après la tornade médiatique causée par la diffusion du documentaire complotiste Hold-up sur les médias sociaux, nos collègues de l'équipe des Décrypteurs de Radio-Canada ont analysé le succès viral du film. Ils proposent un guide pour repérer et éviter la manipulation de l’opinion des spectateurs et citent en exemple un travail qu’a accompli, en 2016, un réalisateur français, William Laboury, qui a travaillé avec des élèves de 15-16 ans d’un lycée de la banlieue de Paris pour créer de toutes pièces une fausse vidéo conspirationniste.

Sous le titre Révélation, la véritable identité des chats, ce faux documentaire nous révèle habilement que nos animaux de compagnie préférés, les chats, sont des extra-terrestres qui contaminent notre cerveau. Le réalisateur William Laboury a toujours été intéressé par le complotisme, un phénomène qu'il considère presque comme un genre cinématographique. Il avait surtout envie de réfléchir avec ces lycéens aux émotions que les vidéos complotistes évoquent et pourquoi le public est toujours friand de découvrir des véritésqui lui seraient cachées.

Le réalisateur, également monteur, a regardé beaucoup de vidéos complotistes pour analyser leurs techniques. Il s’est intéressé à leur pouvoir de persuasion par le montage, l'utilisation d'une musique adéquate, la fabrication logique de fausses preuves et la suggestion d'une soi disant vérité qui n'est jamais clairement énoncée, mais insidieusement amenée comme la conclusion logique que le spectateur tirera lui-même.

Pour la fabrication de Révélation, William Laboury n'a passé que 10 heures avec les élèves d'un lycée de Bondy, en banlieue parisienne. En préambule, il a projeté aux lycéens une vidéo conspirationniste, elle aussi fausse puisque fabriquée par le site Spicee (Nouvelle fenêtre), qui démonte les thèses complotistes sur Internet. Ce documentaire affirmait que le SIDA avait été fabriqué aux États-Unis pour servir d'arme bactériologique pendant la Guerre froide. Sur l'ensemble de la classe de 20 élèves, un seul a pensé qu'il s'agissait d'une fausse théorie. Il a donc fallu décortiquer la vidéo en démontrant les techniques de travestissemnt de la vérité utilisées dans la vidéo.

Deux lycéens en classe regardent des photos de chats.

Les lycéens travaillent à l'élaboration de la fausse vidéo complotiste « Révélation - La véritable identité des chats »

Photo : Avec l'aimable autorisation de William Laboury

Une fois le sujet choisi, pour travailler avec ces lycéens, William Laboury leur fournissait quantité d'articles sur les chats et leur demandait de sélectionner ceux qui pouvaient être utilisés pour démontrer le complot entourant la véritable identité des félins. Un autre aspect du travail commun a été de montrer aux adolescents comment vérifier une information et en trouver la source.

Aguerri aux techniques de manipulation utilisées dans les vidéos complotistes, William Laboury est étonné qu'un documentaire comme Hold-up ait autant de succès et se réjouit que Révélation puisse servir de contrepoint, 4 ans après sa création.

Gros plan de la tête d'un chat qui se lèche les babines.

Une image anodine peut facilement être chargée de sens dans une vidéo complotiste.

Photo : Avec l'aimable autorisation de William Laboury

Le complotisme se base sur cette émotion que nous sommes beaucoup à ressentir en ce moment, de ne pas savoir ce qui va se passer le jour d'après, de perte de repères. Et ça, c'est un très bon point de départ pour une vidéo comme ça.

William Laboury, réalisateur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi