•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le programme <em>Jeunes leaders bilingues</em> du Français pour l'avenir accueille une nouvelle cohorte

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Le programme Jeunes leaders bilingues du Français pour l'avenir accueille une nouvelle cohorte

Rattrapage du lundi 16 novembre 2020
Un jeune garçon et une jeune fille souriants

Deux jeunes représentants de l'Ontario du programme Jeunes leaders bilingues de l'organisme « Le français pour l'avenir ».

Photo : Avec l'aimable autorisation de Slava Stupak et Kaitlin Gallant

Âgés entre 16 et 22 ans, les Jeunes leaders bilingues sont des passionnés de la dualité linguistique qui souhaitent s'impliquer davantage dans leurs communautés.

La nouvelle cohorte est composée de 8 jeunes de partout au pays, dont 3 jeunes de l’Ontario. Kaitlin Gallant, de Toronto, a grandi dans une famille anglophone et Slava Stupak est né en Ukraine et vit à Toronto depuis qu’il a 12 ans.

Kaitlin a appris le français dans le cadre d'un programme d'immersion française dès la maternelle et elle étudie l'histoire et les sciences politiques à l'Université d'Ottawa. Elle se spécialise dans la politique canadienne, les relations internationales et l'histoire du Canada. Elle aimerait travailler dans la politique, la diplomatie, devenir avocate ou historienne.

Son projet pour les Jeunes leaders bilingues consiste à offrir des ateliers virtuels aux jeunes du secondaire afin d'encourager et de promouvoir le bilinguisme. Ces activités porteront sur les compétences en français, les opportunités bilingues et la culture française.

Kaitlin espère promouvoir la francophonie au Canada et, comme représentante l'Ontario, elle souhaite éduquer les jeunes sur les défis et l'histoire des Franco-Ontariens. Elle rêve que tous les enfants et les jeunes du Canada aient accès à un programme d'immersion en français.

Slava, en 12e année à l’école Bayview Glen à Toronto, a développé une passion pour la langue française dans son enfance.

Il vient d'une famille anglophone et, comme jeune leader bilingue, il voudrait faire passer le message, auprès des adolescents, des avantages immédiats et à long terme, tout au long de la vie, de l'apprentissage du français. Il cherche des personnes passionnées par le français pour partager des idées de promotion du bilinguisme dans les communautés.

Quant à son mot préféré en français, Slava aime le mot « bisou », parce que, dit-il, c’est un mot drôle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi