•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Les élections américaines sous la lentille d’une électrice du Michigan

Rattrapage du mercredi 7 octobre 2020
Une Américaine vote lors des élections présidentielles.

Une Américaine vote lors des élections présidentielles.

Photo : Radio-Canada

À quelques heures du débat entre Kamala Harris et Mike Pence, les deux candidats à la vice-présidence américaine, une électrice du Michigan estime que les clivages n'ont jamais été aussi profonds dans son pays.

J’ai vu le débat entre Donald Trump et Joe Biden et ça montrait à quel point notre démocratie est en péril aux États-Unis, explique Claire-Marie Brisson.

Originaire de Dearborn, elle fait ses études en Virginie. De là, elle peut constater à quel point les divisions sont fortes notamment entre la ville et la campagne.

Les régions rurales vont probablement voter Trump et les régions où il y a une université ou des services gouvernementaux comme à Washington sont plus démocrates, dit-elle.

Une jeune femme assise devant une bibliothèque.

Claire-Marie Brisson, doctorante en études françaises à l'Université de Virginie et animatrice du balado «The North American Francophone Podcast», est native de Dearborn au Michigan et a grandit en écoutant Radio-Canada Windsor.

Photo : Gracieuseté de Claire-Marie Brisson

Elle affirme toutefois avoir du mal à avoir une image réelle de l’état des troupes dans chacun des camps en raison de la pandémie et des restrictions.

C’est difficile de déchiffrer l’atmosphère à cause de la COVID, les gens ne sont pas dans les rues. Ils sont sur les médias sociaux, mais on n’a pas de discussion avec les amis. C’est important d’avoir le contact face à face.

Claire-Marie Brisson, doctorante en études française à l'Université de Virginie
Photomontage de Kamala Harris, la main devant elle, et de Mike Pence, les bras ouverts, lors de débats précédents avec d'autres candidats

Kamala Harris a eu l'occasion de participer à des débats l'an dernier, lors de la course à l'investiture démocrate, mais le dernier débat de Mike Pence remonte à 2016, lors de l'élection présidentielle précédente.

Photo : Reuters / Mike Segar/Kevin Lamarque

Pour sa part, elle a déjà voté dans sa ville d’origine au Michigan, qui est devenu cette année un État pivot. Elle attend toutefois avec impatience le débat de mercredi soir pour bien jauger les candidats en présence.

Si on regarde le débat, c’est pour mieux comprendre l'autre côté. J’aimerais voir à quel point les républicains et les démocrates poussent certaines idées et comment ils vont combattre après le débat de Joe Biden et Donald Trump, précise-t-elle.

Selon elle, la majorité des gens ont déjà choisi leur candidat, mais pour les indépendants, le pourrait changer les choses.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi