•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

L’immunité à la COVID-19 : le point sur la recherche

Rattrapage du mardi 15 septembre 2020
Qui est immunisé contre la COVID-19?

Qui est immunisé contre la COVID-19?

Photo : Radio-Canada

Depuis le début de la pandémie, on se pose des questions sur l'immunité que les êtres humains pourraient développer face au coronavirus responsable de la COVID-19. Beaucoup d'informations, parfois contradictoires, ont circulé.

Le gouvernement fédéral a créé un groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 pour réaliser des recherches qui permettront de mieux comprendre la propagation du virus et les facteurs qui pourraient favoriser l’immunité.

Pour le Dr Daniel Kaufmann, professeur de médecine, médecin et infectiologue à l’Université de Montréal la confusion que peuvent susciter les informations sur l’immunité vient du fait que les tests sérologiques indiquent qu’un patient a développé des anticorps, mais ne renseignent pas sur la qualité de sa réponse immunitaire face au virus.

L'important est de comprendre, nous dit le Dr Kaufmann, l’efficacité des réponses antivirales qui protègent les individus, qu’elles soient le résultat d’une première infection ou d’un candidat-vaccin. En plus de la qualité, l’autre facteur à considérer est la durée de cette protection. Il semblerait que les patients qui ont contracté la COVID-19 soient protégés pendant quelques semaines ou quelques mois. Actuellement, on ne peut pas dire ce qui se passe après.

On voit de plus en plus que, pour avoir des réponses vraiment puissantes, c’est probablement différents bras du système immunitaire qui doivent travailler de concert, en collaboration pour avoir les meilleures réponses. Il n’y a pas seulement les anticorps [...] Des types de globules blancs, notamment des cellules que l'on appelle les lymphocytes T sont aussi importantes pour des réponses efficaces contre le virus.

Dr Daniel Kaufmann, professeur de médecine, médecin et infectiologue à l’Université de Montréal

En ce qui concerne les informations relatives à l’immunité, le Dr Kaufmann note que la rapidité de diffusion de l’information doit inciter le public, tout comme les chercheurs, à garder un regard critique.

Quand différents groupes parviennent à des résultats similaires à la suite d’études indépendantes, l’information est plus susceptible d’être fiable.

Avec la saison de la grippe qui approche, le Dr Kaufmann rappelle l’importance de se faire vacciner cette année. Tout d’abord pour éviter une confusion de ces deux maladies aux symptômes relativement similaires, mais aussi pour prévenir une infection simultanée aux deux virus, car on ignore si une telle infection double pourrait aggraver la maladie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi