•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Les 50 ans des autobus GO Transit

Rattrapage du jeudi 10 septembre 2020
Un des premiers autobus de Go Transit datant des années 70 et surnommé le bocal

Les premiers autobus Go Transit étaient surnommés "les bocaux" en raison de leurs grandes fenêtres avant.

Photo : Metrolinx / Dan Dell’Unto

GO Transit célèbre cette semaine le 50e anniversaire des services d'autobus GO dans la région du Grand Toronto et d'Hamilton. Regard sur le chemin parcouru depuis ce mois de septembre 1970.

Il y a 50 ans, le nombre de voitures particulières sur les routes dépassait la capacité des infrastructures routières. Le gouvernement de l’époque a lancé un projet pilote pour tester la nécessité d’un service de transport public.

Les premiers autobus ont été dévoilés à Queen’s Park en septembre 1970 et les premiers itinéraires reliaient Toronto à Oshawa, Hamilton et Newmarket.

Ces autobus ne transportaient qu’une trentaine de passagers et avaient une apparence très particulière avec un grand pare-brise qui leur a valu le surnom debocaux.

Avec l’augmentation de la demande, l’offre s’est diversifiée et modernisée, rappelle Nitish Bissonauth, porte-parole bilingue de Metrolinx. Les passagers des trains de banlieue ont pu synchroniser leurs déplacements entre le rail et l’autobus.

Le parc d’autobus a continué à évoluer au fil des années avec des innovations majeures comme l’acquisition de véhicules accessibles aux fauteuils roulants depuis les années 80.
La dernière innovation a été de concevoir et de mettre en service des autobus à deux étages pouvant transporter 81 passagers. Ces derniers ont été spécialement étudiés pour accéder aux gares existantes.

Des autobus GO Transit

Des autobus GO Transit

Photo : CBC

On a une très belle histoire, on a fourni un service extraordinaire pendant 50 ans. C’est un service fiable et c’est un service que plusieurs générations ont utilisé. Il y a des gens dont les grands parents utilisaient l’autobus, leurs parents utilisaient l’autobus et maintenant eux-mêmes utilisent l'autobus [...] Notre but, c’est de continuer à grandir et devenir encore plus fiables pour les prochaines 50 années !

Nitish Bissonauth, porte-parole bilingue de Metrolinx

Transport et pandémie

Avant la pandémie, les autobus GO Transit transportaient en moyenne près de 13 600 passagers par jour sur 485 trajets d’autobus à partir de la station d'autobus de la gare Union chaque jour en semaine. Le trafic reprend peu à peu et Metrolinx a mis en place plus de 40 mesures pour contribuer à la sécurité des clients et du personnel.

Sur le blogue de Metrolinx, qui existe en version française, cette histoire de 50 ans, avec photos d’époque et anecdotes est enrichie chaque semaine. On y apprend que l’ancêtre des services de covoiturage avait été mis au point dans sa version autobus, le service s’appelait dial-a-bus mais la demande trop forte a eu raison de cette initiative.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi