•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

L'industrie canadienne du tourisme demande des clarifications

Rattrapage du mercredi 10 juin 2020
Les chutes Niagara

Les chutes Niagara

Photo : Aucune / Karen Pouliot

Alors que la saison estivale arrive à grands pas, l'industrie touristique canadienne s'inquiète du manque de clarté des règles qui encadrent les voyages au pays, notamment sur le plan des déplacements interprovinciaux.

Des entreprises de l'industrie du tourisme ont créé une organisation, la Table ronde canadienne du tourisme, composée de professionnels qui se sont regroupés pour trouver des intérêts communs et des solutions pour sortir l'industrie de la grave crise qu'elle traverse. Le groupe vient d’envoyer à tous les premiers ministres des provinces une lettre de 6 pages demandant une clarification des règles qui vont encadrer le tourisme au pays dans les mois à venir.

Frédéric Dimanche, directeur de l'école de tourisme Ted Rogers de l'Université Ryerson à Toronto, estime que cette clarification est nécessaire rapidement étant donné la situation extrêmement précaire de l'industrie touristique canadienne suite à la pandémie de COVID 19.

La préparation des vacances d’été arrive à un moment où les différentes provinces déconfinent la population à des rythmes différents et il est donc impossible pour les Canadiens de savoir où ils pourront se rendre cet été et dans quelles conditions.

Pour l'instant, les règles du jeu sont très incertaines, elles changent d'une province à l'autre et elles changent presque de jour en jour. Donc ce que l’industrie demande c’est de la clarté, de la cohérence et puis qu’on se décide une fois pour toutes pour savoir comment va se passer cet été [...] pour que les touristes potentiels puissent enfin décider de voyager.

Frédéric Dimanche, directeur de l'école de tourisme Ted Rogers de l'Université Ryerson à Toronto
Frédéric Dimanche, dans un couloir avec des étudiants assis à des tables en arrière-plan

Frédéric Dimanche, directeur de l'École de Tourisme de l'Université Ryerson

Photo : Radio-Canada

D’après M. Dimanche, il ne sera pas facile d’arriver à un accord entre les provinces qui ont adopté des mesures très différentes face à la pandémie et qui ont été touchées de façon très inégales. Selon lui, faut une volonté de concertation. L’enjeu est réellement d’importance pour le tourisme canadien car si la machine ne se relance pas cet été, beaucoup d’entreprises risquent de périr.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi