•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réactions mitigées au déconfinement régional prévu le 12 juin

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Réactions mitigées au déconfinement régional prévu le 12 juin

Rattrapage du lundi 8 juin 2020
Devant du restaurant Tabersnack

Chantal Jeffrey,propriétaire du restaurant Tabersnack dans le Comté de Prince Edward se réjouit de pouvoir servir des clients sur la terrasse à partir de vendredi.

Photo : Facebook/Tabersnack

L'annonce de la reprise économique partielle annoncée lundi fait des heureux et des jaloux en Ontario, alors que des restaurants, bars, salons de coiffure et centres commerciaux pourront rouvrir dès le 12 juin dans les régions les moins touchées par la covid-19.

Chantal Jeffrey, qui est propriétaire du restaurant Tabersnack dans le Comté de Prince Edward est ravie à l’idée de pouvoir accueillir des clients en terrasse dès vendredi.

C’est une très grande surprise, mais ça va demander une réorganisation au grand complet. On essaie de voir comment on peut réinventer la roue.

Chantal Jeffrey, propriétaire du restaurant Tabersnack

Elle déplore toutefois qu’elle ne puisse pas rappeler tous ses employés estivaux.

Étant donné qu’on va travailler différemment, je vais avoir besoin de moins d’employés, affirme-t-elle.

Une femme sourit.

Chantal Jeffrey est propriétaire du Tabersnak depuis six ans.

Photo : Fournie par Chantal Jeffrey

Contrairement à Chantal Jefferey, les commerçants du Grand Toronto, Peel, York, Durham, Niagara Falls et de Windsor devront prendre leur mal en patience, puisque ces régions devront garder le restrictions actuelles en place jusqu’à nouvel ordre.

La déception est grande, concède Serge Armel Ethien, qui est enseignant et propriétaire du salon de coiffure Ivoire à Etobicoke.

Serge Armel Ethien

Serge Armel Ethien, propriétaire, propriétaire du salon de coiffure Ivoire à Etobicoke.

Photo : Radio-Canada

Si au moins il y avait un plan spécial pour nous permettre de recommencer progressivement ça nous aiderait beaucoup.

Serge Armel Ethien, propriétaire du salon de coiffure Ivoire

Les deux entrepreneurs espèrent que la reprise économique ne sera pas boudée par les consommateurs. Chantal Jeffrey compte d’ailleurs sur la réouverture des terrains de camping et des logements locatifs du Comté de Prince Edward pour brasser des affaires.

C’est certain qu’on s’attend à ce qu’on ne soit pas aussi occupés que l’année dernière [...] mais je crois que les gens sont prêts à sortir, juste pas à n’importe quel prix, croit la restauratrice.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi