•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comprendre les « bulles sociales » pendant la pandémie

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Comprendre les « bulles sociales » pendant la pandémie

Rattrapage du mercredi 27 mai 2020
Des amis partagent un repas en camping.

Le concept de « bulle sociale » qui permet à deux ménages de se côtoyer en omettant les principes de distanciation physique est de plus en plus répandu depuis le début de la crise sanitaire.

Photo : iStock / monkeybusinessimages

Le concept de « bulle sociale » qui permet à deux ménages de se côtoyer en omettant les principes de distanciation physique est de plus en plus répandu depuis le début de la crise sanitaire.

Adopté par certaines provinces, mais pas encore par l’Ontario, le concept est populaire chez un grand nombre d’individus qui souhaitent briser l’isolement.

Le confinement est particulièrement difficile pour certaines personnes, explique Madeleine Pastinelli, professeure titulaire au Département de sociologie de l'Université Laval.

On peut comprendre que les gens ont envie de renouer les contacts en face à face.

Madeleine Pastinelli, professeure titulaire au Département de sociologie de l'Université Laval

Mme Pastinelli voit surtout de bons côtés à la mise en place de bulles sociales.

Ça permet de sortir de l’isolement et d’avoir des contacts hors de la maison et du ménage, mais sans multiplier la chaîne d’interactions et de contacts physiques qui est une catastrophe d’un point de vue épidémiologiste, explique-t-elle.

Elle admet toutefois que cela peut causer quelques désagréments dans les familles et les cercles sociaux.

Toute la difficulté est de choisir avec quel ménage on va avoir des contacts et des relations [...] ça peut être une source de tension au sein des ménages et des familles, affirme Mme Pastinelli.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi