•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Édouard Landry finaliste aux Prix de la musique country de l’Ontario

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Édouard Landry finaliste aux Prix de la musique country de l’Ontario

Rattrapage du mercredi 22 avril 2020
L'auteur-compositeur-interprète Édouard Landry

L'auteur-compositeur-interprète Édouard Landry

Photo : Gerry Kingsley

Édouard Landry est en nomination aux Prix de la musique country de l'Ontario, dans la catégorie francophone avec quatre autres artistes Kristine St-Pierre, Les Rats D'Swompe, Reney Ray, Stef Paquette. Des prix qui seront décernés le 4 octobre prochain à London.

L'auteur-compositeur-interprète qui a lancé de façon rapprochée trois albums, Pomme Plastique I, II et III, des titres qui lui rappellent une parole de Paul McCartney Plastic Soul, mais aussi le surnom la Grosse Pomme pour parler de New York.

En plus de créer des chansons, Édouard Landry occupe aussi la fonction d'urbaniste à la ville de Sudbury. Il se dit inspiré par le romantisme des grandes villes américaines qui sont assez proches et assez loin pour aller découvrir qui on est. Elles sont une de mes muses, absolument.

Confinement instrospectif

Édouard Landry vit le confinement dû au coronavirus chez lui à Sudbury avec sa femme et ses deux fils.

Il est à peaufiner des chansons qu'il a écrites sur l'isolement en 2019. Il croit que nous vivons littéralement l'isolement et cela nous invite à revoir nos perspectives et les enjeux de notre temps.

Le futur s'approche très vite, ça change très vite. Ça change chaque jour. On va devoir réagir à tout ça, même au niveau des municipalités. Tu vois ça partout dans chaque industrie. Ça va être très intéressant les années à venir.

Édouard Landry, auteur-compositeur-interprète

En ce Jour de la Terre, on observe la pollution décroissante. Le musicien et urbaniste ajoute que le design urbain va peut-être changer. Les municipalités vont sans doute repenser leurs politiques en matière de télétravail et aussi de l'impact de cette crise sanitaire sur le développement urbain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi