•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Analyse de la stratégie de gestion de crise du gouvernement fédéral

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Analyse de la stratégie de gestion de crise du gouvernement fédéral

Rattrapage du lundi 16 mars 2020
Gros plab de Justin Trudeau au lutrin.

Le premier ministre du Canada a annoncé lundi que le pays ferme ses frontières à tous les étrangers, sauf les Américains « pour le moment ».

Photo : Radio-Canada

L'absence d'un message unique venant du gouvernement fédéral, des gouvernements provinciaux et municipaux lors de la pandémie du coronavirus est un énorme problème selon Benoit Duguay, professeur à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal.

Si les trois paliers de gouvernement ne sont pas capables de faire des conférences de presse communes et d’aligner leurs communications ensemble, on va voir des réactions comme on a vu, des gens qui vident des tablettes de supermarché.

Benoit Duguay, professeur à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal

Ces problèmes de communication sont l’une des causes de la panique, dit-il. Par contre, l’unification du message peut être compliquée puisque l’état du virus diffère d’une province à l’autre et que chaque province a ses particularités.

Benoit Duguay critique toutefois la gestion des aéroports où certains voyageurs n’étaient pas informés de la nécessité de s’isoler pendant 14 jours à leur retour. L’aéroport, c’est de juridiction fédérale alors il n’y avait pas d'affiche à Montréal qui disait aux voyageurs quoi faire et c’est de niveau fédéral, selon Benoit Duguay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi