•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une augmentation des tarifs justifiée à la CTT, selon Éric Turcotte

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Une augmentation des tarifs justifiée à la CTT, selon Éric Turcotte

Rattrapage du lundi 2 mars 2020
Un tramway passe devant une église.

Les Torontois peuvent compter sur un réseau de tramway, en plus du métro.

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Cloutier

Les usagers de la Commission de transport de Toronto (CTT) paient plus cher depuis le 1er mars. La CTT a annoncé des augmentations pour les billets uniques et pour les passes mensuelles.

Un passage unique avec la passe Presto coûtera maintenant 3,20$, une augmentation de 10 cents. La passe mensuelle, quant à elle, qui coûtait 151,50 $ en coûte maintenant 156 $. Pour les étudiants et les personnes âgées de plus de 65 ans, devront débourser 5,70 $ de plus.

Selon Éric Turcotte, architecte et urbaniste au cabinet torontois Urban Strategies, cette augmentation est normale puisque le système est en croissance, il a besoin d’entretien et qu’il y a eu une augmentation de passagers.

On a quand même un système de transport en commun [parmi] les moins subventionnés qui existent à travers le monde, relate Éric Turcotte à l’animatrice de L’heure de pointe Alison Vicrobeck.

La hausse peut aussi s’expliquer par le non-paiement des passages et des sources de financement de la CTT. Je pense qu’il devrait y avoir une plus grande harmonisation de la collection des tarifs à travers le système [de transport du grand Toronto], affirme Éric Turcotte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi