•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Michel Blais et sa relation avec le piano

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Jean-Michel Blais et sa relation avec le piano

Rattrapage du mardi 21 janvier 2020
Il sourit. Ses cheveux sont bruns et il porte une chemise verte.

Le pianiste Jean-Michel Blais

Photo : Avanti Groupe / Karine Dufour

« Le piano est un confident, un journal intime duquel j'extrais des phrases intéressantes pour construire un texte », affirme Jean-Michel Blais. En entrevue avec Sylvie-Anne Jeanson, l'artiste raconte comment il passe d'une simple improvisation à une composition musicale complète.

Les derniers temps ont été occupés pour l’artiste : il a notamment fait une tournée de concerts dans quinze pays en plus de composer la bande sonore de Matthias et Maxime, le plus récent film de Xavier Dolan.

Malgré son succès récent, Jean-Michel Blais ne se voyait pas forcément suivre une cette trajectoire. J'étais prof de CÉGEP en éducation spécialisée. Je m'en allais faire une maîtrise en Argentine sur le TDAH et les lobbies pharmaceutiques. Ça n'a absolument rien à voir, se souvient-il.

Il a été ramené vers le piano grâce à la maison de disque torontoise Arts & Crafts qui s’est tournée vers lui. Jean-Michel Blais est incroyablement reconnaissant de l’appréciation du public et de la critique.

Ça me donne juste la possibilité de vivre de ma passion, je ne sais pas combien de temps ça va durer. J'en profite pendant que c'est là et pour ça je remercie, si ce n'était pas de ça je ne serais pas du tout dans le domaine de la musique. Ce sont tous ceux qui me supportent qui me montrent le chemin.

Jean-Michel Blais

Le pianiste et compositeur Jean-Michel Blais donne un concert le 21 janvier à 20 h au Roy Thomson Hall à Toronto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi